Comment la médiation familiale peut-elle vous aider à organiser la garde des enfants après une séparation en Belgique ?

Les enfants sont souvent les premières victimes d’une séparation ou d’un divorce. Pour organiser la garde parentale au mieux de leurs intérêts,  Jur Ad Hoc, médiateur familial agréé qui reçoit en Brabant wallon et à Bruxelles, vous propose de passer par le biais de la médiation et vous explique pourquoi.

Médiation familiale pour la garde des enfantsEn quoi consiste exactement la garde parentale en Belgique ?

En cas de séparation ou de divorce, les parents tombent souvent d’accord sur le principe de la garde alternée pour les enfants. Elle consiste à les accueillir ensemble une semaine chez un parent et une semaine chez l’autre. Ce n’est cependant pas une règle absolue. Les parents qui se séparent peuvent convenir d’un autre arrangement tant qu’il ne met pas en danger les intérêts de l’enfant mineur. Le versement d’une contribution alimentaire et de frais exceptionnels est un autre aspect important corollaire au droit de garde.

Le parquet examine toujours le règlement de la garde des enfants mineurs par rapport à l’intérêt de ceux-ci. Il refuse tout ce qu’il estime susceptible de leur porter préjudice. Ne serait par exemple pas accepté un règlement qui prévoirait que les enfants séjournent un jour chez leur père et un jour chez leur mère en alternance constante.

Ce qu’apporte la médiation familiale dans le cadre de la définition des modalités des droits de garde.

La médiation familiale permet d’identifier les contraintes, les besoins, les intérêts et les aspirations des personnes qui se séparent, mais plus spécifiquement des enfants. Plutôt que d’avoir un jugement à l’emporte-pièce, on peut prendre connaissance des attentes et des craintes respectives pour effectuer un véritable travail sur mesure. Au travers de l’espace de parole créé par la médiation, tous les points de vue sont mis en perspective en présence des uns et des autres. Par rapport à une procédure au tribunal, la médiation familiale est beaucoup plus rapide. Elle est aussi plus accessible financièrement, La TVA ne s’appliquant pas.

Éviter que les enfants soient piégés dans le conflit des parents

Il est exceptionnel que les enfants soient conviés lors d’une séance de médiation afin d’éviter qu’ils se retrouvent piégés dans un conflit de loyauté par rapport à l’un ou l’autre parent. Il est néanmoins envisageable de prendre ce risque à condition que toutes les précautions nécessaires définies au préalable aient été prises.

La séparation n’est pas un échec

Mettre fin à une vie de couple ou à un mariage n’est plus considéré comme un échec à l’heure actuelle. Même la notion de faute n’est quasiment plus retenue. Tout ce qui est demandé aux parents séparés c’est de rester loyaux et collaboratifs entre eux par rapport aux intérêts de leurs enfants.

Vous cherchez une solution pour une garde parentale intelligente ?

Pierre Boland, médiateur agréé de Jur Ad Hoc à Bruxelles et en Brabant wallon, vous propose de vous aider à trouver l’arrangement de garde parentale le plus adapté à votre situation par le biais de la médiation familiale. Il vous reçoit soit à Chaumont-Gistoux, soit à Bruxelles. N’hésitez pas à nous contacter par téléphone ou via notre formulaire en ligne pour prendre rendez-vous ou simplement si vous avez des questions sur les services en médiations.