Quel est le coût d’une procédure de divorce avec avocats par rapport à une médiation familiale en Belgique ?

Lorsqu’un couple s’engage dans un divorce en faisant chacun appel à un avocat, il peut se préparer à devoir ouvrir les cordons de la bourse. Le coût de la procédure varie en fonction de la situation des futurs divorcés. En tant que spécialiste de la médiation familiale agréée en Brabant wallon et à Bruxelles, Jur Ad Hoc vous donne une idée de ce que vous devrez payer pour vous séparer et vous explique pourquoi la médiation est une excellente alternative.

Coût d'une procédure de divorce Des modalités de divorce qui coûtent cher

Ce n’est pas la procédure de divorce en elle-même qui coûte cher, mais les modalités qu’il y a autour. On vise ici particulièrement les échanges de conclusion entre les avocats des ex-conjoints qui ne parviennent pas s’entendre. Le prix varie selon le contexte de fortune, la liquidation-partage de patrimoine et le degré de l’hostilité au sein du couple qui se sépare. Plus ils vont se renvoyer la balle, plus la procédure va traîner en longueur et plus la facture va gonfler.

Que reprend une procédure de divorce, qui sont les grands acteurs ?

Les grands acteurs auxquels vous aurez à faire avec certitude en cas de divorce sont les avocats, les notaires et éventuellement les huissiers. Chacun de ces protagonistes agit tour à tour lors de la procédure qui en général se déroule comme suit après le dépôt de la requête au tribunal familial :

  • Les avocats spécialistes en divorce: ils travaillent pour un tarif horaire entre 80 et 200 € de l’heure hors TVA, auquel viennent s’ajouter des frais administratifs ou de secrétariat;
  • Les notaires : ils interviennent s’il y a des biens immobiliers en jeux. Ils comptent des frais déterminés par la loi. Il est possible de demander une estimation au cas par cas.
  • Les huissiers : ils ne sont pas nécessairement impliqués dans la procédure. Quand ils le sont, c’est pour des citations ou des significations et exceptionnellement des constats. Les tarifs oscillent entre 200 et 500 € TVA non compris.

Un médiateur familial à la place de l’avocat ? Une alternative moins onéreuse

Dans certains cas, un médiateur familial peut avantageusement remplacer un avocat. En faisant appel à un service de médiation, vous avez la garantie d’une plus grande efficacité en termes de coût et de durée de la procédure. Les tarifs horaires sont comparables à ceux des avocats, mais ils sont partagés, en principe par moitié entre chaque membre du couple. À noter une chose importante et toujours bonne à savoir, les prestations de médiation familiales sont exonérées de TVA.

Vous souhaitez en savoir plus sur l’avantage de la médiation familiale par rapport au divorce ?

Adressez-vous à Pierre Boland, médiateur agréé pour Jur Ad Hoc en Brabant wallon et à Bruxelles. Il répondra avec précision à toutes vos questions concernant les services de médiations. N’hésitez pas à prendre rendez-vous pour une consultation à Chaumont-Gistoux ou à Bruxelles ou contactez-nous par téléphone ou en remplissant le formulaire de notre site web.